AB InBev s’empare de la Karmeliet !

abinbev-karmeliet

Tripel Karmeliet, Kwak et Deus ! Ces 3 bières viennent grossir les rang d’AB InBev (Leffe, Budweiser, Corona, Hoegarden, Stella Artois, etc). Le premier groupe brassicole mondial confirme sa soif d’achats avec l’acquisition de la brasserie Bosteels. Une brasserie vieille de plus de 200 ans (1791) qui brasse donc 3 bières uniques. Si vous êtes fan de carbonnade flamande (promis je vous mets bientôt la recette), vous avez peut-être déjà versé cette douce Tripel Karmeliet sur la viande et le pain d’épice pour les faire mariner… Bref.

 

Désormais quand vous achèterai cette bouteille, vos sous irons donc dans la poche d’AB InBev. Le groupe confirme ainsi sa stratégie d’expansion. Ces nouvelles bières rejoindront le contingents des bières dites spéciales (Craft & Specialty) du groupe. Rejoignant dans cette catégorie Budweiser (non c’est une blague).

 

Boire une Kwak à deux... tout un art.

Boire une Kwak à deux… tout un art.

 

Le communiqué de presse d’AB InBev est assez laconique et ne fait pas mention de la dure bataille qui s’est déroulée pour cette acquisition. Le groupe Belge a, en effet, dû faire face à Heineken et Duvel. AB InBev a remporté le gros lot puisque la brasserie Bosteels et ses 145 000 hectolitres de bière par an fait partie des 10 plus grosses brasseries belges et jouit d’une image artisanale.

Soyez rassurés, cet achat ne devrait rien changer pour les fans de Kwak, ni pour les employés de Bosteels dont les emplois sont maintenus.

 

Et vous, avez-vous déjà réussi à boire une Kwak sans vous en mettre partout ?

 

 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre